Bonjour à tous,

Le cinéma français se porte très bien, les chiffres de fréquentation des salles l'attestent. Certains films ont cartonné et paas forcément les meilleurs!

Mais ne soyons pas sarcastiques le jour de l'ouverture du plus grand festival du monde: CANNES 2016.

J'ai vu quelques films français ces derniers jours et dans l'ensemble, ils étaient plutôt bons:

 

La resistance de l'air (2015) - Fred Grivois

Un film noir, à l'atmosphère réussie et qui dénote dans la mesure où l'ensemble reste (à peu près) cohérent jusqu'au bout.

Reda Kateb est vraiment un super acteur et la prestation de l'acteur belge Johan Heldenbergh vaut à elle seule le détour. Ludivine Sagnier et Tchéky Karyo viennent compléter le casting. Sympa, non?

Un champion de tir à 300m, à la vie pépère, est englué dans des problèmes financiers. Il va pouvoir mettre ses compétences à profit pour tenter de s'en sortir. Mais il ne s'agira pas de tirer sur du carton...

Je recommande le film car il a suffisamment d'atouts pour faire passer un postulat de départ un peu "gros". Mais enfin, les américains nous font ce coup-là à longueur de temps et on en redemande. Alors ne soyons pas bégueule.

 

Braqueurs (2016) - Julien Leclerq

Je dois avoir un côté maso car dès qu'un film français mettant en scène des gangsters et des flics, je me prends à rêver d'être agréablement surpris. Et 9 fois sur 10, c'est la catastrophe (A bout portant, Colt 45, les films de Marchal...)

Voilà donc que débarque le nouveau film de Julien Leclerq (L'assaut, Gibraltar) auréolé à mes yeux d'un talent certain et d'une capacité à filmer de manière réaliste et rythmée.

Le film est bien construit, nerveux, tendu et possède quelques scènes très efficaces, filmées caméra à l'épaule avec montage très dynamique.

Sami Bouajila est crédible et les seconds rôles sont au rendez-vous. Cependant, les relations entre certains personnages et quelques scènes qui relatent l'intimité des différents protagonistes nuisent aux qualités du film. Celui-ci aurait gagné à être encore épuré pour se concentrer quasi-exclusivement sur cette lutte entre braqueurs et dealers.

Largement au-dessus de la moyenne des productions made in france de ce style.

 

Five (2016) - Igor Gotesman

Excellente surprise pour moi! Un vrai scénario à l'américaine (bien "gros" totalement invraisemblble mais réussi), une bande d'acteurs vraiment sympa, de l'humour à revendre et... Pierre Niney!

Ce garçon a un talent énorme et me semble pouvoir tout jouer. Une belle gueule, une aisance incroyable... la classe, vraiment!

J'ai ri de bon coeur et ça fait du bien! Un petit fléchissement sur une séquence (chez le milliardaire avec Fanny Ardant) avec une chute de rythme mais rien de rédhibitoire.

Une des comédies de l'année sans aucun doute. Allez-y!