17 avril 2013

SAS

On ne sait jamais tout d’une carrière ou d’une œuvre, ou au mieux estime-t-on connaître ce qu’il y a de mieux chez un acteur ou un réalisateur. Peu importe, sauf à quelques-uns, de ne jamais avoir vu le premier court-métrage ou la première apparition d’une superstar. Mais lorsque l’on déterre des archives un film de Sydney Lumet, réalisé en 1972, avec Sean Connery en tête d’affiche je m’interroge… Pourquoi un tel film, quel qu’en soit le sujet, fait partie des oubliés ? En 1972, Sydney Lumet est déjà largement... [Lire la suite]
Posté par jtom à 20:22 - - Commentaires [1] - Permalien [#]
Tags : , , , , , , ,

09 avril 2013

Run Babe, Run !

Courir, Courir toujours pour échapper au pire…Dustin Hoffmann fait sienne cette maxime  [1] (que je viens d’inventer chers lecteurs) dans un brillant thriller paranoïaque tourné au cœur des 70’s. Un film que l’on n’oublie pas. Plus de 20 ans que je ne l’avais pas revu et certaines scènes étaient encore parfaitement gravées dans ma mémoire… Le thriller paranoïaque aujourd’hui disparu a fait les belles heures des amateurs de frissons dans les années 60 et 70. C’est un genre indissociable d’une époque, d’un contexte social... [Lire la suite]
Posté par jtom à 20:33 - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , , , , , ,
04 avril 2013

Une légende Française

Dijon, 26 mars 2013. J’entre dans une jolie salle rouge et noire, accueillante, presque vibrante. Il est 16h et j’ai rendez-vous avec Jappeloup. Je n’attends rien de particulier du film. Je n’ai pas de passion pour les chevaux, je ne suis pas familier du travail du réalisateur Christian Duguay mais j’apprécie le travail de Guillaume Canet en général. Un lointain souvenir m’étreint et je crois me remémorer une victoire de Pierre Durand aux jeux olympiques. Mais tout cela est vague. Jappeloup est un nom bien connu des amateurs de... [Lire la suite]
09 mars 2013

Classe Internationale

La dernière fois que j’attendais un film français avec autant d’impatience ce devait être Mesrine – L’instinct de mort. Et il y avait de quoi ! Depuis lors, peu de montées d’adrénaline ou d’insomnies en raison d’une frénétique attente. Mais lorsqu’Eric Rochant réunit Jean Dujardin, Cécile de France, Tim Roth ça change la donne !  Eric Rochant…Voilà un cinéaste français pas comme les autres. Il a tourné des projets différents un peu à l’écart des modes. Et il est l’auteur de deux films que j’apprécie particulièrement,... [Lire la suite]
Posté par jtom à 14:47 - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , , , , , ,
12 février 2013

And the Winner is...

Michaël Winner est décédé le 21 janvier dernier. Un peu dans l’indifférence générale il faut bien le dire, en France tout au moins. Je l’ai découvert par hasard sur le site d’un journal anglais. Le père du « vigilante movie », celui qui a donné naissance à l’étalon en la matière, s’est éteint à 77 ans après une reconversion dans la critique gastronomique. Car c’est bien pour un film que Winner restera dans les mémoires. Et croyez-moi, lorsque Death Wish sort sur les écrans en 1974, ça fait l’effet d’une bombe ! Au fait,... [Lire la suite]
Posté par jtom à 22:28 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , , , ,
04 février 2013

Une autre histoire de l'Amérique

J’ai acheté il y a quelques jours « Detachment » le dernier film de Tony Kaye. J’en ferai certainement une de mes prochaines chroniques. Cet achat est le point de départ d’une petite histoire cinématographique qui m’a semblée suffisamment digne d’intérêt pour la partager avec vous. Après avoir acheté « Detachment », j’ai immédiatement envie de revoir American History X. Cela fait bien quelques années que je l’ai pas revu. Ni une, ni deux, je me cale une après-midi dédiée à Tony Kaye pour le lendemain. Je glisse... [Lire la suite]
Posté par jtom à 21:11 - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , , , , , ,

29 janvier 2013

La boîte de Pandore

4 ans. Ou presque. C’est le temps qu’il aura fallu attendre pour voir débarquer le nouvel opus de Quentin Tarantino après son « Inglorious bastards » plutôt bien réussi. Extrait de l’interview d’un spectateur se préparant à entrer dans une des 809 salles où le film est projeté : Interviewer : « Bonjour, pourquoi allez-vous voir le nouveau film de Quentin Tarantino ? » Spectateur : « Parce que je suis fan. Depuis ses débuts, il ne m’a jamais déçu. Même mieux que ça, il m’a toujours... [Lire la suite]
Posté par jtom à 21:27 - Commentaires [4] - Permalien [#]
Tags : , , , , , , ,
05 janvier 2013

Underworld USA

Underworld USA. Le titre en lui-même est déjà magique. Les bas-fonds New-Yorkais, sa traduction française, l’est déjà moins. Au rayon des « Introuvables » de la FNAC, je fais donc l’acquisition de ce film de Samuel Fuller présenté comme un chef d’œuvre du film noir américain. En toute honnêteté je n’en ai jamais entendu parler. Je connais un peu le bonhomme car une rafale de ses films a été remise à l’honneur lors des 10 dernières années : Shock Corridor (1963) ou Le port de la drogue (1953) par exemple. J’ai en ma... [Lire la suite]
Posté par jtom à 13:53 - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , , , ,
20 décembre 2012

L'amérique, c'est du business!

Si je devais réaliser un film sur un sujet usé jusqu’à la corde, ma première volonté serait de me démarquer. Par les scènes d’action ou la mise en scène ou encore les dialogues… Notre esprit est ainsi fait qu’on peut sans aucun problème absorber une multitude d’informations très similaires en apparence et en discerner les détails et les différences. Est-il alors nécessaire de surenchérir pour sortir du lot? Réponse avec “COGAN – Killing Them Softly” d’Andrew Dominic.   COGAN fait partie de cette mouvance de films noirs que... [Lire la suite]
Posté par jtom à 23:02 - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , , ,
16 novembre 2012

Quenelle's connection

Le polar français est à la peine depuis des décennies. Elles sont loin les années 50-60 où le film policier « made in France » était considéré comme la référence. Ces dernières années, on assiste pourtant à une forme de renouveau. Mais à l’évidence on est encore bien loin d’égaler nos aînés. Parlons donc du dernier film d’Olivier Marchal, ancien poulet reconverti en réalisateur qui sévit depuis quelques années maintenant au cinéma et à la télé. Premier constat, l’image est magnifique, comme toujours. Un superbe scope... [Lire la suite]
Posté par jtom à 22:30 - Commentaires [1] - Permalien [#]
Tags : , , , , , ,