Blue ruin - Jérémy Saulnier - 2014: petit film indépendant américain sorti discrètement début juillet dans nos salles. Un SDF apprend la sortie prochaine du meurtrier de ses parents 20 ans plus tôt. Il décide de se venger...A voir d'urgence pour ceux qui pourront le dégotter dans un ciné proche de chez eux. Noir, bien écrit, super bien filmé, éclaboussé d'immenses éclairs de violence brute et sans artifice...Macon Blair est bluffant et le réalisateur Jérémy Saulnier extrêmement talentueux.

 

Burn After Reading - Joel et Ethan Coen - 2008: A côté d'oeuvres majeures (No Country For Old Men), les frères Coen signent des films en apparence plus légers. Ne nous y trompons pas, si Burn After Reading n'a rien d'un film intello (bien qu'il ait des choses à dire), c'est une merveille de comédie noire, loufoque, absurde et vraiment hilarante par moment. La maitrîse des Coen Bros. est totale sur ce projet. Mention spéciale à Georges Clooney, John Malkovich et surtout à l'énorme Brad Pitt. Sa prestation justifie à elle seule la vision du film.

 

Un flic - Jean-Pierre Melville - 1972: Admirateur de Melville, j'étais impatient de découvrir son dernier film. Quelle déception! On retrouve les traits caractéristiques de son cinéma, peu de dialogues, longs plan-séquences, ambiance...mais pour le reste...pfff. Je cherche encore le scénario. L'affrontement Alain Delon - Richard Crenna était alléchant sur le papier mais comme il ne se passse rien, on reste vraiment sur sa faim. Pas d'intensité, psychologie des personnages pas développée, on a le sentiment que tout a été délayé excessivement pour remplir 95 minutes. Catherine Deneuve a également un rôle tellement insignifiant que c'est presque offensant! Jetez-vous plutôt sur le Cercle Rouge, Le Samouraï ou le Deuxième Souffle.

 

Votre dévoué, Cinémaniaq